L'Impossible Naissance, Annexes

< précédente | table des matières | suivante >

Annexe de la page 69 du livre « L'IMPOSSIBLE NAISSANCE ou L'ENFANT ENCLAVÉ »

EXTRAIT

(...) Mais les constatations plus intéressantes dans la compréhension du phénomène d'enclave ont été, d'une part, que les bébés étaient portés de telle façon que leur visage ne pouvait pas être vu par la mère (soit sur le dos, soit collé aux seins, comme Anita, soit, en particulier les filles, sur les hanches). Et, d'autre part, que, souvent, le corps du bébé n'avait ni bras, ni jambes, ni yeux (en d'autres termes, il était représenté sans « vision » d'une image fonctionnelle). (...)

« Anita bébé dans les bras de sa mère »
vue de haut
[photo de modelage en terre]

Anita allongée est sans pieds : l'identification mimétique préconsciente est statique.

Françoise nous montre ici un bébé sans bras, ni jambes, ni yeux, qui est porté sur le coté et qui est regardé par sa mère seulement avec la vision latérale.

[photo de modelage en pâte à modeler]
« Françoise bébé dans les bras de sa mère »